Des stratégies de gestion pour les EEE

La lutte contre les espèces exotiques envahissantes nécessite une coordination de l’ensemble des acteurs en lien avec les espèces concernées.

Dans cet objectif, des ateliers participatifs, regroupant une vingtaine de structures dont des collectivités, des associations, des services de l’État, des bureaux d’études, etc…, ont été menés entre 2018 et 2019 afin de co-construire le contenu de documents stratégiques :

un Plan Régional de Lutte pour l’Acacia mangium et

une Stratégie Régionale de Lutte contre le Niaouli.

 

Ces travaux sont combinés à une approche anthropologique dont les recherches ont permis de mieux comprendre les usages et les perceptions de ces deux espèces par les populations locales. L’animation de ces stratégies est coordonnée par le GEPOG en lien avec l’ensemble des acteurs du territoire intéressés par la problématique de gestion de ces deux espèces.

 

ok