Un stage sur les perceptions et les usages du Niaouli et de l’Acacia dans l’Ouest

Johanna Theys a effectué un stage de 6 mois co-encadré par le GEPOG et le LEEISA (CNRS) sur l’étude des connaissances écologiques, représentations et usages du Niaouli et de l’Acacia mangium par les habitant(e)s de l’Ouest guyanais.

Son rapport de stage a permis de témoigner des nombreux usages faits par les populations de l’Ouest, en particulier pour le Niaouli. Il a aussi permis de rendre compte des différentes dénominations utilisées, des connaissances biologiques et écologiques connues mais aussi de confronter leur perception des invasions biologiques avec la nôtre. 

L’intégration des savoirs locaux est essentielle dans la réussite des projets de gestion de l’environnement, ces résultats seront donc utiles pour préparer les plans de gestion futures concernant ces deux plantes exotiques envahissantes.

ok