Fin de l’inventaire des acacias mangium dans les savanes d’Iracoubo

La mission de prospection des savanes d’Iracoubo pour inventorier les acacias mangium c’est terminé ! Pendant 22 jours, répartis sur 8 mois (février-octobre), 4 400 ha de savanes ont été arpentés à pied et en voiture. Cette superficie représente plus de 17 % des savanes guyanaises ! Compte tenu de l’ancienneté du précédent inventaire de 2013 ainsi que de la priorité de conservation des savanes de cette commune définie dans le Plan de lutte contre l’Acacia mangium en Guyane, le GEPOG s’était engagé à fournir un inventaire précis des acacias dans les savanes d’Iracoubo. Un atelier d’animation de la stratégie à Iracoubo, tenu en mars 2022, avait permis de redéfinir les zones de savanes à prospecter avec des acteurs locaux (mairie, cheffe coutumière de Bellevue, EDF, agriculteurs…).

Bonne nouvelle : plusieurs grandes savanes remarquables sont encore protégées de l’envahissement par les acacias (Organabo, Macoua, Grand Macoua, Flèche de Counamama et Trou-Poissons). Néanmoins environ 700 ha de savanes devront faire l’objet de chantiers d’abattage dans les mois à venir.

Prospection à pied dans la savane Grand Macoua

 

ok